Quantcast
Psycho & Sexualité

« Adieu petit ange » Cette baby-sitter serre une petite fille si fort qu’elle lui écrase les os

Source

Une femme accusée d’avoir battu à mort une fillette de 20 mois en décembre 2018 a récemment vu sa caution passer de 750 000 euros à 3 millions d’euros après qu’elle aurait fait des déclarations auto-incriminantes sur le meurtre présumé.

Citant un rapport de cause probable récemment publié, KCEN-TV a rapporté que Shayla Angeline Boniello, âgée de 30 ans, a admis à la police de Rockdale qu’elle a frappé, giflé, secoué et pressé Patricia Ann Rader par frustration. Boniello aurait avoué avoir agressé la petite fille jusqu’à ce qu’elle cesse de bouger.

Rader aurait subi des blessures importantes, notamment des lacérations, des nœuds et des ecchymoses sur tout le corps. Selon les documents judiciaires, Mme Bonello a avoué avoir serré la fillette pendant trois minutes, « jusqu’à ce qu’elle sente ses os commencer à éclater et à s’écraser », selon la chaîne d’information.

Les équipes d’urgence sont intervenues au domicile de Rader le 3 décembre 2018, après avoir été informées qu’une enfant ne réagissait pas. Elle a été déclarée morte à la résidence.

Le même jour, Boniello a été arrêtée et accusée de mise en danger d’enfant. Un jour plus tard, elle a été accusée de meurtre capital.

Selon KCEN-TV, Boniello est accusée de mise en danger d’enfants parce qu’elle a admis avoir fumé de la marijuana avec Rader dans la maison. Les policiers auraient découvert des pipes de marijuana à côté du lit où l’enfant a été retrouvé mort.

Les premiers rapports indiquent que Mme Boniello surveillait Rader au moment de son meurtre.

Loading...