Quantcast
Psycho & Sexualité

Ce mari découvre que sa femme a été enterrée vivante le lendemain de son enterrement

Source
1 Star 2 Star 3 Star 4 Star 5 Star
Aucun vote pour le moment

Une histoire mystérieuse intrigue toujours la population du pays du Honduras, en Amérique centrale. L’affaire s’est déroulée en 2015, mais à ce jour, même la médecine ne peut expliquer ce qui est réellement arrivé à la jeune Neysi Perez, âgée de 16 ans.

La première mort

Selon les proches de la jeune fille, tout a commencé à cause de la peur que Neysi a eue, ils disent qu’elle s’est levée la nuit pour aller à la salle de bain qui se trouve à l’extérieur de la résidence et qu’elle a entendu des coups de feu, ce qui l’aurait laissée dans un état de panique, qui s’est transformé en effondrement.

La jeune fille a commencé à avoir de l’écume à la bouche et, au départ, sa famille, très croyante, pensait qu’il s’agissait d’un problème spirituel, qu’elle était possédée par un démon. Un prêtre s’est même rendu au domicile de la famille pour l’exorciser, mais comme il n’y avait aucune amélioration, ils ont décidé de demander une aide médicale.

Mais malheureusement, elle a été déclarée morte peu après son entrée à l’hôpital. Selon les médecins, la mort est due à une crise cardiaque. Elle a été enterrée le même jour, portant sa robe de mariée. Des membres de la famille et des amis émus font leurs adieux à la jeune Neysi.

La deuxième mort

Selon les membres de la famille, Neysi était présumée morte à cause d’une erreur médicale, et ils n’ont découvert qu’elle était encore en vie que le lendemain de son enterrement, lorsque son mari Rudy Gonzalez est retourné au cimetière pour déposer des fleurs sur la tombe, il a entendu des bruits étranges venant de l’intérieur de la tombe, désespéré, il a appelé le fossoyeur.

Avec l’aide du fossoyeur, ils décident d’ouvrir la tombe pour s’assurer que la jeune femme est toujours en vie. Lorsqu’ils l’ouvrent, ils se rendent compte que le verre du cercueil est fendu et que les mains de Neysi sont meurtries, ce qui indique qu’elle est bien vivante et qu’elle se bat pour essayer de sortir de là. Ils l’ont rapidement emmenée à l’hôpital, où elle a été soignée, mais les médecins ont constaté qu’elle n’était plus en vie et deux heures plus tard, son corps a été enterré à nouveau au même endroit.

Selon les membres de la famille et les témoins, ils ont affirmé qu’elle était réellement vivante et que sa mort était due à un manque d’air à l’intérieur du cercueil. Plusieurs personnes,  amis, parents et même le personnel du cimetière, ont témoigné avoir entendu des bruits provenant de l’intérieur de la tombe.

La famille accuse l’hôpital qui a délivré le certificat de décès, a intenté un procès et a assuré qu’elle poursuivrait également les médecins qui l’ont soignée après l' »exhumation ».

L’événement a choqué la population

Cet événement mystérieux a laissé la population sans réponse, même s’il s’est produit en 2015, aujourd’hui encore, ils commentent et discutent de nouvelles données, et ils suivent les enquêtes. Le Daily Star et le Mirror, tabloïds britanniques, sont également revenus pour raconter ce qui s’est passé lors de cet enterrement, qui reste mal expliqué.

La version des médecins est que Neysi a été enterrée morte et que les bruits que son mari dit avoir entendus faisaient partie d’une mise en scène pour attirer l’attention. Le fait est que, jusqu’à présent, on ne sait pas avec certitude ce qui s’est réellement passé.