Quantcast
Psycho & Sexualité

Ce propriétaire de garderie bat un bébé de 4 mois jusqu’à l’aveugler

Source

Il est impossible pour les parents qui travaillent de rester avec leurs enfants toute la journée, c’est là que les garderies entrent en jeu. C’est une bien meilleure option que de les laisser sans surveillance à la maison, n’est-ce pas ? Et, les nounous peuvent coûter cher.

Les enfants peuvent aussi se mêler à d’autres enfants de leur âge et se faire des amis. Mais les garderies sont-elles vraiment un endroit aussi sûr où vous pouvez laisser vos enfants ? Il y a quelques temps, un bébé de 4 mois a été battu et rendu aveugle par le propriétaire d’une garderie illégale au Kansas. Le garçon de 4 mois n’était pas seulement aveugle, mais on dit qu’il est également confronté à des problèmes de développement.

Le Daily Mail a rapporté que Paige Hatfield, 27 ans, a été condamnée au Kansas en janvier 2019 pour avoir dirigé une installation illégale et, plus important encore, pour avoir brutalement battu Kingston Gilbert, âgé de 4 mois. Cet incident cruel a même rendu le petit garçon aveugle. Le jury du comté de Johnston a déclaré Hatfield coupable de coups et blessures graves causant de graves lésions corporelles et d’avoir dirigé une garderie sans licence, un délit. Ses actes ont rendu le bébé aveugle à vie. L’incident a eu lieu seulement 11 jours après que Kingston ait été inscrit à la garderie. Hatfield était censée s’occuper du petit garçon le 31 janvier 2017, mais il a fini par le battre jusqu’à ce qu’il commence à vomir et qu’il doive être transporté d’urgence à l’hôpital.

Le garçon aurait subi des blessures qui l’affecteront toute sa vie. Hatfield a fait sortir illégalement la garderie de sa maison à Olathe, au Kansas. L’incident n’a été signalé qu’après que Kingston ait commencé à vomir. Hatfield a elle-même appeler les urgences pour signaler qu’un enfant de sa garderie était en train de vomir. Lorsque l’enfant a été emmené à l’hôpital, les médecins ont signalé qu’il souffrait d’un traumatisme crânien violent. Comme l’a rapporté Fox4 KC, les médecins ont informé la police et les parents que le traumatisme crânien abusif n’est causé que par un « traumatisme physique violent non accidentel ». Il a fallu deux ans après l’incident pour que la famille obtienne justice.

Mais, même si quelques années ont passé et que la famille a enfin obtenu la justice qu’elle mérite, la mère de Kingston dit que son petit garçon ne s’est toujours pas remis. Les médecins ont laissé entendre que les traumatismes crâniens abusifs pouvaient avoir des conséquences à vie et qu’ils allaient certainement entraîner des retards de développement. Prouvant la véracité de l’affirmation du médecin, Ashleigh Garcia, la mère de Kingston, affirme que l’attaque a entraîné de graves lésions cérébrales et une cécité permanente. Après l’incident, la famille a passé 18 jours aux soins intensifs, priant pour que Kingston s’en sorte. Il s’en est sorti vivant, mais non sans les conséquences de l’attaque brutale dont il a été victime.

« Les médecins nous ont dit qu’il ne sera plus jamais le même garçon », a-t-elle déclaré. « Nous avons dû faire notre deuil et accepter que le bébé que nous ramenions à la maison n’était pas celui que j’avais déposé à la garderie ce jour-là. Une fois que Hatfield a été condamnée pour ses crimes, sa garderie illégale a également été fermée et un procès a été intenté contre elle. En mars 2018, elle a été condamnée à 86 mois de prison, ce qui est le maximum autorisé par la loi, rapporte Fox 4. Lorsque Hatfield sortira de prison, elle sera en probation pendant 36 mois.

Loading...