Quantcast
Psycho & Sexualité

Un homme a violé ces filles avec l’aide de ces garçons et ont engendrés plus de 17 bébés

Source

L’histoire contient des détails sur l’inceste et les abus sexuels qui pourraient être pénibles pour certains lecteurs.

Un homme du nom de Tim Colt est accusé d’avoir créé la « famille la plus consanguine du monde » après avoir couché avec ses filles et autorisé ses fils à faire de même dans leur ferme « incestueuse ».

Le père aurait eu sept enfants avec sa femme, June, mais il a ensuite eu d’autres enfants avec ses filles.

La famille incestueuse aurait vécu dans des conditions « très sales et dangereuses », tandis que les enfants auraient été vus portant des « vêtements sales ». Les autorités ont été informées de l’existence de cette famille après que l’une des jeunes filles est allée à l’école et a raconté à une amie ce qui se passait à la maison.

« Ma sœur est enceinte et nous ne savons pas lequel de mes frères est le père », aurait déclaré la jeune enfant, ce qui a finalement conduit à une enquête, la police étant impliquée, selon The Sun. L’identité de tous les enfants reste cachée et les noms utilisés sont des pseudonymes donnés par le tribunal.

L’enquête a révélé que Tim a commencé à violer sa fille, Betty, lorsqu’elle avait 12 ans. Outre les 13 enfants que Tim a eus avec Betty, il a également eu quatre enfants avec sa fille, Rhonda, et a même eu un enfant avec sa petite-fille, Raylene.

Alors que Tim entretenait des relations incestueuses avec ses filles, son fils Charlie avait également ses propres relations sexuelles avec ses sœurs en parallèle. Charlie partageait ouvertement un « lit conjugal » avec sa jeune sœur, Martha, qui aurait eu ses cinq propres enfants dont le père était Tim, Charlie ou son autre frère.

Au cours des procès, la cour a également appris que Petra, l’un des enfants nés de Tim et Betty, a été abusée sexuellement par son oncle/demi-frère, Frank. Selon le Daily Mail, Frank est le fils de Tim ainsi que le frère de Betty, et il a été reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement sa nièce/demi-sœur, Petra.

En parlant à la police, Petra leur a dit qu’elle n’avait jamais été à l’école et a déclaré : « Toutes mes tantes, tous mes oncles et tous mes cousins ont couché ensemble. »

Afin d’éviter que les habitants ne se doutent de l’inceste, de la pédophilie et de la négligence qui règnent dans le clan Colt, la famille déménageait souvent en Australie. Mais la police a fini par découvrir qu’ils vivaient dans de mauvaises conditions, où les enfants dormaient dans des tentes et avaient du mal à parler correctement l’anglais. Il n’y avait pas non plus d’eau courante, d’électricité ou de toilettes dans la zone isolée où vivait la famille, selon le Daily Star.

Bien que Tim soit décédé en 2009, ses enfants ont fait l’objet d’un certain nombre d’accusations. Aujourd’hui, le tribunal pour enfants de Nouvelle-Galles du Sud a autorisé la publication de tous les détails de ces abus en utilisant des pseudonymes pour les membres de la famille, selon le Daily Star.

À l’origine, les membres de la famille Colt faisaient l’objet d’environ 80 chefs d’accusation, dont l’inceste, l’abus sexuel sur enfant, l’attentat à la pudeur sur un enfant et le parjure. Mais beaucoup de ces accusations ont été abandonnées en cours de route.

L’un des enquêteurs, Peter Yeomans, qui a participé à l’affaire du clan Colt, a déclaré que les révélations qui ont été faites ne ressemblaient à rien de ce qu’il ait jamais vu.

Loading...